jeudi 16 mars 2017

3 mois mes petits amours

Avec quelques jours de retard, voici le bilan de ce 3ème mois


Côté vie de famille

Nous prenons doucement nos marques à 5 même si j'avoue avoir encore beaucoup de mal à m'occuper des 3 toutes seules et heureusement mes parents sont presque tous les jours là pour m'aider. 
Petit coeur accepte de plus en plus son frère et sa soeur, les accès de colère et de violence se font de plus en plus rare (il ne secoue plus les transats !!!) et il commence à vouloir jouer avec eux. Il faut dire que les bébés sont de plus en plus éveillés et regardent leur grand frère avec admiration.
Côté couple, on se perd un peu dans notre rôle de parents et nous avons peu de temps rien qu'à nous deux mais on essaye de ne pas s'oublier pour autant.
De mon côté, les beaux jours qui arrivent me font le plus grand bien. Nous sortons en balade presque tous les matins et ça fait du bien au moral qui avait pris un petit coup ces derniers temps...


Côté bébés

Niveau santé, ce 3ème mois a été marqué par la pyelonéphrite de Gabriel, 4 jours d'hospitalisation et un  rendez vous chez l'urologue programmé au mois d'avril... affaire à suivre

Avec un mois de retard (pour cause de fièvre lors du rdv des 2 mois), ils ont enfin été vaccinés.

Ils ont tous les 2 gagnés des séances de kiné pour leur torticolis congénital.

Mon petit garçon a toujours tendance à régurgiter même s'il ne s'agit a priori pas d'un RGO puisqu'il n'en souffre pas et n'a pas besoin de traitement. 

Niveau caractère, nous avons 2 bébés bien différents... Un "facile", un "difficile"... Un qui pleure beaucoup et qui ne sait pas rester seul et un tout calme qui râle très peu... Je vous laisse le soin de choisir qui est qui...

Au niveau du sommeil, on peut dire que ma puce fait ses nuits 20H-06H parfois 8h quand on est chanceux (avec quelques loupés bien évidemment). 
Tit coco lui se lève 2 fois en moyenne (vers 1h et 5h).

Côté repas, j'allaite toujours Gabriel et Eden boit 6 biberons de 120 à 80 ml.

Côté éveil, à 3 mois il commence à bien regarder leur monde et à s'intéresser aux jouets. 
J'ai hâte de faire le bilan du mois prochain histoire de comparer ce que j'avais noté pour Petit Coeur lors du premier bilan fait sur le blog...


Voilà pour ce petit bilan... Nous avons eu ce mois ci quelques jours difficiles, avec beaucoup de fatigue, du stress et de l'énervement, rapport notamment au bébé plus difficile qui nous fait passer des journées et surtout des soirées mouvementés ponctués de pleurs et de hurlements...
Et c'est sans compter sur les nuits hachées et les réveils ultra matinaux de Petit Coeur
Souhaitez nous que bébé s'apaise vite 


Eden mesure 56 cm pour 5 kg et Gabriel 58 cm pour 5,5 kg

samedi 11 février 2017

Deux mois mes petits amours


Et de deux ! Déjà !


Côté vie de famille


Mon mari a repris le travail et je peux vous garantir qu'il me manque !!!
Nous n'étions pas de trop de deux pour s'occuper de notre jolie petite grande famille...
Je n'avais vraiment pas mesuré le travail que représente des jumeaux et un enfant de 21 mois.... (en plus du ménage, de la cuisine, du chat, et de tout le reste)
Par chance mes parents habitent juste à côté et mon papa vient m'aider le matin, surtout pour distraire  et sortir l'aîné.
De plus mon homme a réussi à ne pas partir travailler à Lyon pour quelques semaines supplémentaires et heureusement parce que, croyez moi, il est pour l'instant impossible de gérer les 3 toutes seules le soir...

Côté fratrie

Il y a des jours avec et des jours sans.
La jalousie est présente bien sûr et s'exprime par un peu de violence.
Scène classique : au détour d'une caresse il va tout d'un coup vouloir taper... Il s'amuse aussi à secouer les transat (ce qui moi me fait pas vraiment rire)...
Ces réactions me semblent normales mais j'avoue ne pas savoir comment faire pour qu'elles cessent... Il rigole quand on le gronde ou qu'on lui explique... aucune autorité quoi !
Il est aussi très demandeur de câlins et des bras et on y répond autant que possible.
Voilà, c'est sur que pour lui toutes ces émotions ne doivent pas être simple à gérer et j'espère qu'avec le temps tout ça s'apaisera.

Côté bébés


Niveau mensuration on en est à 4,250 kg et 54 cm pour la petite puce et 4,640 kg et 53 cm pour le petit bonhomme.

Ils sont de plus en plus éveillés et commencent les sourires réponse. Ils dorment encore beaucoup mais on découvre petit à petit la personnalité de chacun.

E. est une petite fille très éveillée, elle semble assez indépendante et pleure même parfois pour qu'on la pose et qu'on la laisse s'endormir seule. Ca me fait bizarre car j'ai l'impression parfois qu'elle ne veut pas de câlins et ça j'ai pas l'habitude !
Elle peut être très calme et tout à coup faire des colères monstre. D'ailleurs les pleurs du soir sont bien présents chez elle... de 18H à 21H, les soirées sont longues !
Elle a un sourire charmeur, nous écoute quand on lui parle et nous fixe avec intensité.

G. est un petit bonhomme pépère mais très tonique. Lui par contre adoooooore les câlins, surtout ceux de maman .
Il met un peu plus de temps à regarder son monde, il fait encore un peu "nouveau né" par rapport à sa soeur. Comme dit le pédiatre il est encore dans le ventre de maman !
Nous avons quand même eu le droit à de très beaux sourires de sa part (un petit sourire en coin à croquer :-))

Côté sommeil, E n'est pas loin de faire ses nuits je pense, un seul repas sur 12 h de temps.
Pour G ça va être un peu compliqué  car il est gêné par ses régurgitations et s'étouffe même 2-3h après les repas... Il finit donc souvent la nuit dans notre lit. Il tète toutes les 4h environ, 6 parfois la nuit.

Finalement nous avons décidé de les séparer tant qu'ils ne font pas tous les 2 leurs nuits car ils se gênent mutuellement et qu'ils n'ont pas le même rythme (E. est une couche tard et G. est un lève tôt...). Du coup ma puce à la chambre pour elle et nous avons mis le lit de son frère dans notre chambre.

Côté repas, G est toujours au sein mais malheureusement ma fille n'en a plus voulu à force d'avoir des biberons et son hospitalisation a mis le coup de grâce à notre allaitement. Je tire mon lait pour elle mais cette situation me porte peine, ce n'est vraiment pas ce que j'avais envisagé...

Niveau purement médical, si vous me suivez sur instagram, vous savez que le deuxième mois n'a pas très bien commencé pour ma petite poupée qui nous a fait une belle bronchiolite. Elle a été hospitalisée pendant 4 jours et malheureusement n'a pas échappé à la sonde naso-gastrique pour s'alimenter correctement. Heureusement tout s'est bien terminé mais aujourd'hui je suis très angoissée par tous les microbes qui nous entourent.

D'ailleurs je n'ai pas fini de m'inquiéter car les 2 m'ont fait un beau rhume fin janvier mais j'ai développé une sacré technique digne d'une puéricultrice pour moucher les nez et ça ne s'est pas transformé cette fois ci ! (bon par contre on est bien d'accord, c'est une sacré torture de leur faire ça...).



Coté Maman

Ca va, bien que comme vous devez vous en douter, je suis très fatiguée.
Je suis souvent dépassée par les événements mais j'essaye de faire au mieux pour m'occuper des 3 et surtout de ne pas délaisser mon grand qui est très demandeur.
Ce qui est le plus stressant pour moi, c'est le levé. Comme les bébés n'ont pas de rythme encore, je ne sais jamais combien d'enfants j'aurais à gérer au réveil et du coup quand approche 7h (l'heure de Petit Coeur) je suis un peu en panique si les autres ont faim aussi !
En fait je n'aime pas, je déteste même, quand les 2 ont faim en même temps...
Par chance la plupart du temps ça se passe bien, E. dort tard et je n'ai que mes 2 garçons à gérer jusqu'à 9h environ.

J'avoue avoir un peu hâte qu'ils grandissent bien que je savoure d'avoir des petits bébés tout mignon à la maison

Côté physique, j'ai retrouvé mon poids de départ mais il faut remuscler tout ça.
J'ai fait ma visite post partum et selon mon gygy, mon périnée a vraiment besoin de rééducation ... Il m'a également prescrit des séances de kiné pour les adhérences de ma cicatrice. Maintenant il n'y a plus qu'à trouver le temps d'aller aux rdv !

Sinon, j'ai fait poser un stérilet,  (j'oubliais trop la pilule et pour le coup je ne veux prendre aucun risque!) Pour l'instant je le supporte bien même si j'ai eu très mal les premiers jours.

Enfin, j'ai doucement repris une activité physique en faisant de belle ballade en poussette avec Petit Coeur. (quand le temps nous le permet...) et ça me fait un bien fou de sortir un peu du quotidien !



Voilà Comme cela était prévisible, les articles sur l'évolution mensuelle de mes petits bouts sont bien les seuls que j'arrive (et que je m'oblige) à tenir... 
Pourtant il y a un million de chose dont sur lesquelles j'aimerai écrire ! Quelqu'un a-t-il le secret des journées extensibles ?

dimanche 8 janvier 2017

1 mois mes petits amours


Mes tout petits bébés tout neuf ont 1 mois !

Non mais 1 mois quoi ! Comment cela est-il possible ?

Je me revois encore allongée sur mon lit d'hôpital, à compter les semaines pour qu'ils soient tirés d'affaire. A écouter leurs petits coeurs qui battent pendant les monitoring en les nommant "la fille" et "le garçon". A appuyer sur mon ventre là où ça me faisait mal sans savoir qui se trouvait dessous (coucou Gabriel qui me faisait terriblement souffrir au niveau des côtes)... 

J'étais alors encore loin de me douter des petites merveilles qui allaient arriver dans nos vies !!!

Et voilà, aujourd'hui il est déjà l'heure du bilan du premier mois, et quel mois !!!


Côté vie de famille


On a vraiment pas chômé... 
A peine sortis de la maternité, nous voilà partis, chargés comme des mulets, pour 2 heures de route, en direction de chez mes parents puisqu'à ce moment là nous venions de vendre notre maison mais que nous n'avions pas encore pris possession de la nouvelle... 
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !
Nous y avons donc retrouvé notre grand garçon qui était gardé par Papi et Mamie pendant mon séjour à la maternité... Et je peux vous garantir que les retrouvailles ont été plus qu'émouvantes...
Pendant une dizaine de jours nous avons donc vécu un peu "entre deux" et nous avions vraiment hâte de nous retrouver entre nous car ce n'était pas arrivé depuis mon hospitalisation du mois d'octobre...
Ensuite il y a eu le temps du déménagement, fatiguant : ménage, rangement, ... Tout ça en passant des nuits entrecoupées. Mais quel bonheur d'avoir enfin notre chez nous !
Aujourd'hui nous sommes bien installés, j'ai enfin une maison spacieuse dans laquelle les enfants pourront s'épanouir ... Bon j'ai hâte quand même de construire "notre" maison à nous mais en attendant celle la fera bien l'affaire ! 
Durant ce premier mois, le papa était en congés, nous avons donc gérer le quotidien (et la nuit) à 2.
Nous avons passé de bons moments tous les 5 et le premier noël des jumeaux était magique !

Côté fratrie

Pendant ma grossesse, enfin surtout à la fin, nous avions pris le temps d'expliquer à notre grand garçon ce qu'il se passait, qu'il allait bientôt être grand frère... 
Naïvement, nous avions l'impression qu'il ne nous écoutait pas et qu'il ne saisissait pas grand chose à ce qu'on lui racontait et pourtant quand il nous a retrouvé à la maternité pour rencontrer pour la première fois son frère et sa soeur, on a bien vu qu'il avait très bien compris !
Ensuite il est parti chez son papi et sa mamie pendant 5 jours et comme je vous le disais plus haut, quand on s'est retrouvé, il était ému aux larmes (et nous aussi pour le coup)
Il est donc désormais le grand frère de 2 petits bébés, et je suis ravie de son comportement envers eux. Il fait des bisous, il fait des câlins, il leur tient la main. 
Bon je reste prudente parce que vous savez bien qu'un petit garçon de 20 mois peut parfois être un peu brusque (surtout quand il est excité). Surtout que sa spécialité c'est de jeter les jouets... On est donc pas à l'abri que ça atterrisse sur son frère ou sa soeur...

Côté bébés

En tout objectivité ce sont des bébés merveilleux et magnifiques :-)))

Niveau mensuration on en est à 3,330 kg et 49 cm pour la petite puce et 3,470 kg et 50 cm pour le petit bonhomme.

Je suis vraiment surprise de la différence avec mon premier, je ne sais pas si c'est lié à leurs termes de naissance ou au fait que je suis plus sereine mais nous avons là deux bébés plutôt paisibles et calmes.
Ils dorment et mangent. Pleurent aussi bien sûr mais semblent beaucoup moins mal à l'aise que mon grand.
Ils sont bien différents. 
Ma fille est très éveillée, elle fixe déjà très bien et nous regarde avec une grand intensité.
Elle semble bien dans son corps malgré parfois quelques maux de ventre avec des selles assez impressionnante ! C'est donc un bébé très paisible, son visage est quasiment toujours détendu et elle dort profondément. Par contre quand cette petite Madame a faim, mieux vaut ne pas la faire attendre !!!
Mon fils était au début un peu plus "douloureux". L'ostéopathe a d'ailleurs fait des miracles pour lui.
C'est un petit pépère tranquille mais très tonique, il tient d'ailleurs incroyablement bien sa tête depuis la naissance. Il dort beaucoup aussi mais a le sommeil un peu plus agité sûrement à cause de ses régurgitations qui surviennent même longtemps après le repas. Par contre lui ne semble pour le moment pas avoir mal au bidou.
Chacun son problème en gros !

Au niveau des repas, c'est toutes les 3h la journée, toutes les 4-5H la nuit ce qui est plutôt appréciable sauf qu'ils n'ont pas forcément les mêmes horaires et pour le moment je ne préfère pas les réveillés pour les nourrir en même temps, je préfère respecter leur sommeil... On verra si je tiens le coup comme ça quand je serai seule à gérer.

Niveau purement médical, ils ont passé une écho des hanches (gémellité et siège oblige) RAS pour mon fils, à recontrôler dans 4 mois pour ma puce.
De plus elle avait eu le test de l'audition négatif à la maternité (oui vous noterez que la coquine aime bien compliquer les choses !). On a donc eu rdv avec un ORL et cette fois-ci il était positif. Bon on était pas inquiets car on a vite remarqué qu'elle entendait très bien !
Par contre à l'heure où je vous écrit, elle est encombrée au niveau du nez et a la voix cassée, commence à tousser... (et là je suis inquiète par contre). *article écrit avant l'épisode bronchiolite, j'avais de quoi m'inquiéter *


Coté Maman

Je me suis remise très vite de ma césarienne. (Il faudra d'ailleurs que je vous en parle car je pense que je pourrais rassurée plusieurs maman angoissée à l'idée d'en passer par là...)
J'ai une belle cicatrice quasiment invisible.
Côté poids j'ai déjà tout perdu ce qui est vraiment pas pour me déplaire mais vous vous doutez que mon ventre est loin d'être le même qu'avant mais franchement je pense que j'ai pas à me plaindre.
Côté moral ça va bien, je suis pleinement heureuse. Fatiguée mais heureuse !
J'espère pouvoir en dire autant lors du prochain bilan car le papa reprend le travail cette semaine, ce qui signifie que je vais me retrouver seule (jour et nuit) à gérer les 3... 




vendredi 6 janvier 2017

Ma grossesse pansement

Dans mon article "faire le deuil d'une grossesse normale", je vous parlais du besoin que j'avais de "réparer" ma première grossesse et mon accouchement prématuré à travers une seconde grossesse.

A l'époque, c'était vraiment mal parti, dès le départ d'ailleurs ça l'était : une grossesse gémellaire sur un utérus contractile et un col "fragile", on a vu mieux pour éviter les soucis.

Toutefois aujourd'hui, malgré les épreuves, malgré l'hospitalisation, malgré la peur incessante que tout s'achève beaucoup trop tôt, finalement je crois que je l'ai eu cette fameuse grossesse pansement, celle qui soigne les derniers regrets.

Bien-sûr vu de l'extérieur ça peut paraître étrange parce que je crois que peu de monde voudrait connaître les 8 mois que j'ai vécu , mais pour moi, rien que le fait d'avoir accouché de bébés considérés comme "à terme" est une victoire et une fierté.

Et cerise sur le gateau, j'ai pu aussi faire un tas de petites choses qui m'avait terriblement manqué lors de ma première grossesse. 

J'ai pu :
  • Préparer ma valise de maternité 
  • Faire une séance photo de grossesse
  • Faire les magasins avec mon ventre énorme et acheter les petites affaires de mes loulous
  • Atteindre le fameux 9ème mois ne serait-ce qu'une journée 
  • Ne plus craindre pour la vie de mes bébés et avoir même hâte que cette grossesse se termine
  • Etre accouchée par mon gynécologue dans la maternité que j'avais choisie
  • Avoir des bébés en pleine forme, les garder 2 heures contre moi après ma césarienne et les ramener directement dans ma chambre
  • Vivre la tétée d'accueil avec des bébés ayant un très bon réflexe de succion
  • Connaître un séjour "classique" dans la maternité, sans surveillance particulière
  • Avoir des bébés non sondés, non scoppés
  • Sortir après 5j
  • Faire une séance photo avec de jolis petits bébés tout neuf
  • ...
J'en oublie certainement tout un tas de ces petits riens qui font beaucoup mais ne serait-ce que ceux-là m'ont fait exploser de bonheur.

Alors bien sûr cela n'efface en rien ce qu'on a pu vivre avec mon grand. Tout ça fait parti intégrante de lui, de moi, de nous.

L'histoire est juste adoucie. Après la culpabilité c'est maintenant les regrets qui s'envolent et croyez-moi ça fait un bien fou !





samedi 31 décembre 2016

Bonjour 2017

Ca y est, la page 2016 est fermée. 

Une année bien chargée, un peu trop même, très/trop riche en émotion.

Il y a eu des très haut et des très bas, quelques épreuves difficile à traverser, des grosses engueulades et de douces réconciliations, beaucoup de vœux exaucés et de bien jolies surprises.

Ce fut aussi l'année du changement, personnel et professionnel, devenir une famille nombreuse (!) la vente de notre maison, des déménagements, une nouvelle vie à 5 dans une nouvelle région, des progrès à n'en plus finir pour Petit Cœur, son premier anniversaire et le voir devenir un super grand frère ...

2016 a eu également son lot d'événements, des plus tristes au plus heureux, des décès, un licenciement économique, des soucis de santé, une longue hospitalisation et la séparation d'avec mon grand bébé. 
Mais 2016 c'est aussi des naissances (et non des moindre !), des mariages, des anniversaires, mes 30 ans, des baptêmes...

Non c'est sur, 2016, je ne risque pas de t'oublier !

Alors pour cette année 2017, pas de bonnes résolutions, pas de vœux (je suis plus que comblée)...

Je nous souhaite simplement une douce année, centrée sur notre vie de famille. Un peu de calme et de stabilité dans notre home sweet home, de l'amour, du bonheur et la santé !
Prendre le temps et voir grandir nos 3 beaux enfants. 
Savourer chaque seconde et profiter d'eux sans aucune limite.

L'essentiel est bien là, et le reste attendra. 


À vous tous, je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année. Qu'elle vous apporte tout ce dont vous rêvez.

Et bien sûr, j'espère pour 2017, continuer à suivre vos aventures, partager les miennes et échanger avec vous, sur tout et sur rien, ici et sur insta.
Vous m'êtes devenu indispensable ;-))
 

mardi 27 décembre 2016

Retour sur mes souhaits de 2016

En cette fin d'année, je me suis amusée à relire mon article Mes 10 voeux pour 2016 histoire de faire un peu le point sur ce qui s'était réalisé.

Reprenons alors ces 10 voeux et voyons voir !!!

1. Parce qu'il est devenu ma priorité et qu'il représente ce que j'ai de plus cher, je voudrai voir mon fils grandir en pleine forme et en pleine santé.

Quand je relis ce souhait, je me rappelle très bien du contexte et je reviendrai probablement vers vous le moment venu mais en gros j'étais inquiète quant au développement de mon petit coeur.
Aujourd'hui je suis contente de pouvoir dire que je suis rassurée, qu'il se développe à merveille et que dans tous les cas nous sommes suivis simplement "au cas où". Mais tout le monde s'accorde pour dire que c'est un petit garçon tout ce qu'il y a de plus normal et ça j'aimerai bien le dire à la moi d'il y a 1 an !

2. Un petit deuxième. Oui oui on parle bien bébé ! Et puisqu'on est dans le rêve, tant qu'à faire j'aimerai avoir une grossesse au top, un accouchement à terme, une petite fille, un bébé serein, sans RGO, sans allergies et qui fait ses nuits dès la sortie de la maternité... 

Bon ben là pas de doute j'ai été exaucée. La petite deuxième est bien là et n'est pas venue seule puisque le petit troisième est bien là aussi !
La grossesse n'était pas top, mais l'accouchement à terme efface tout !
Question bébé serein, RGO et le reste, on fera le point l'année prochaine !

3. Vendre notre logement actuel pour acheter un grand terrain et construire une super maison.

C'est fait aussi ! Par contre on sera locataire en attendant un prochain investissement et surtout de savoir où se poser .

4. Réussir une reconversion professionnelle. Trouver enfin ma voie et m'épanouir dans mon métier.

Ca n'a pas été ma priorité de l'année. En plus je suis tellement perdue niveau taf, je ne sais vraiment pas de quoi j'ai envie. Rester dans la même voie ? Changer complètement ?
La question va forcément se poser rapidement puisqu'en changeant de région je vais devoir retrouver du travail. 
Affaire à suivre donc mais franchement j'aimerai bien avoir un déclic !

5. Avoir mes parents à proximité. 

Fait aussi. Nous emménageons dans le même village qu'eux. 
On la sent la petite fille qui a encore besoin de l'aide de ses parents et qui ne s'en sortirait pas sans l'aide de papa et maman ???

6. Fêter dignement mes 30 ans !

J'ai fêté simplement, j'ai été gâtée !
Un petit repas simple avec parents et amis très proche. 
Rien de très extraordinaire mais tout ce dont j'avais envie.


7. Raviver la flamme dans mon couple.

Bon le couple et la grossesse ici, ça ne fait pas très bon ménage. 
Entre la fatigue, les nausées, le gros ventre, l'hospitalisation, les contraintes de la menace d'accouchement prématuré (vous voyez bien de quoi je parle ;-))) , il a encore été un peu mis de côté cette année,
Malgré tout on a passé de bons et tendres moments. 
On prendra plus soin de tout ça en 2017 !

8. Partir en vacances cet été en famille avec mon mari, mon fils, mes parents, mon frère et ses enfants.

Bah c'était prévu mais mon mari ayant changé de taf n'a pas eu de congés et de mon côté je n'ai finalement pas pu me déplacer...

9. Faire découvrir New York à mon mari .
Mais ça c'est un peu incompatible avec le point 2 !

En fait c'était incompatible avec quasiment tous les points !
Mais promis un jour j'irai à New York avec lui :-)))

10. Être heureuse tout simplement.

2016 a été vraiment une année particulière.
Il y a eu des très haut et des très bas.
Il y a des changements, trop de changement.
Ce fut une année fatiguante physiquement et moralement et je suis bien contente qu'elle se termine.

Bon la conclusion quand même c'est que bien évidement je suis heureuse, comment ne pas l'être !


Bien-sûr ceci est une liste non exhaustive  et je suis prête à accueillir à bras ouverts tous les petits bonheurs qui viendront à moi...

Il y en a eu bien sûr plein des petits bonheurs et surtout des grosses surprises qui ce sont ajoutés à cette jolie liste et j'y reviendrait certainement dans un article "bilan de l'année". Enfin si je trouve le temps ;-)))


J'espère que de votre côté, comme pour moi, 
vous avez eu la chance que la majorité de vos vœux 2016 soient exaucés !

En route vers 2017...


mercredi 14 décembre 2016