vendredi 6 janvier 2017

Ma grossesse pansement

Dans mon article "faire le deuil d'une grossesse normale", je vous parlais du besoin que j'avais de "réparer" ma première grossesse et mon accouchement prématuré à travers une seconde grossesse.

A l'époque, c'était vraiment mal parti, dès le départ d'ailleurs ça l'était : une grossesse gémellaire sur un utérus contractile et un col "fragile", on a vu mieux pour éviter les soucis.

Toutefois aujourd'hui, malgré les épreuves, malgré l'hospitalisation, malgré la peur incessante que tout s'achève beaucoup trop tôt, finalement je crois que je l'ai eu cette fameuse grossesse pansement, celle qui soigne les derniers regrets.

Bien-sûr vu de l'extérieur ça peut paraître étrange parce que je crois que peu de monde voudrait connaître les 8 mois que j'ai vécu , mais pour moi, rien que le fait d'avoir accouché de bébés considérés comme "à terme" est une victoire et une fierté.

Et cerise sur le gateau, j'ai pu aussi faire un tas de petites choses qui m'avait terriblement manqué lors de ma première grossesse. 

J'ai pu :
  • Préparer ma valise de maternité 
  • Faire une séance photo de grossesse
  • Faire les magasins avec mon ventre énorme et acheter les petites affaires de mes loulous
  • Atteindre le fameux 9ème mois ne serait-ce qu'une journée 
  • Ne plus craindre pour la vie de mes bébés et avoir même hâte que cette grossesse se termine
  • Etre accouchée par mon gynécologue dans la maternité que j'avais choisie
  • Avoir des bébés en pleine forme, les garder 2 heures contre moi après ma césarienne et les ramener directement dans ma chambre
  • Vivre la tétée d'accueil avec des bébés ayant un très bon réflexe de succion
  • Connaître un séjour "classique" dans la maternité, sans surveillance particulière
  • Avoir des bébés non sondés, non scoppés
  • Sortir après 5j
  • Faire une séance photo avec de jolis petits bébés tout neuf
  • ...
J'en oublie certainement tout un tas de ces petits riens qui font beaucoup mais ne serait-ce que ceux-là m'ont fait exploser de bonheur.

Alors bien sûr cela n'efface en rien ce qu'on a pu vivre avec mon grand. Tout ça fait parti intégrante de lui, de moi, de nous.

L'histoire est juste adoucie. Après la culpabilité c'est maintenant les regrets qui s'envolent et croyez-moi ça fait un bien fou !





10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Et quel bonheur de pouvoir l'écrire :-)))

      Supprimer
  2. Comme tout cela se comprend! Pouvoir profiter simplement de sa maternité et de son/ses bébé(s) sans complication majeure. J'envisageais ma dernière grossesse comme mon dernier cadeau après les 2 premières qui c'étaient parfaitement déroulées. Mais avec une gémellaire (mono en plus) ça se complique et je n'ai pas vécu ce que je voulais : accouchement trop tot par déclenchement (35sa) et surtout néonat avec des bébés qu'on me prend et qui souffrent. L'horreur par rapport à leurs aînés, de la douleur au lieu de la douceur. Et de manière folle, je rêve d'une autre grossesse (pansement) et d'un bb5 (jamais envisagé) pour atténuer ma douleur et celle de mes twins dans leur début de vie si rude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine à quel point ça doit être difficile de vivre une tel situation en dernière grossesse et je comprend ton envie du petit 5ème.
      Je crois que si cette grossesse c'était à nouveau mal terminé j'aurai été tentée d'en vivre une 3ème... Mais je ne suis pas sûre que ça aurait été la bonne situation !
      J'espère que tu trouveras rapidement un apaisement ...

      Supprimer
  3. Je suis heureuse pour toi car au début ce n'était pas gagné et pourtant tu l'as fait ! :-) Comme quoi, finalement cette grossesse gémellaire se termine bien mieux que la première. C'est génial que tu aies pu faire une séance photo de grossesse ET une autre avec tes petits bébés tout neufs ! Le séjour classique à la Maternité, c'est un bonheur quand on a connu la prématurité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle !
      Je sais que tu comprend tout particulièrement la joie et l'apaisement que je ressens ;-)))

      Supprimer
  4. Heureuse pour toi, pour vous, que cette grossesse se soit bien finie :) à chaque fois que tu postais une photo sur Instagram je me disais "ah chouette, les bébés sont encore bien au chaud dans son ventre" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque semaine c'était effectivement une sacré victoire !
      C'est gentil en tout cas de m'avoir suivi pendant ma grossesse !!

      Supprimer
  5. Je suis heureuse de lire que finalement malgré ces hauts et bas, cette grossesse t'aura comblée et permis de panser certaines blessures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais malheureusement d'autres s'ouvrent...

      Supprimer